dimanche 12 juillet 2020

UNE PORTE BIEN GARDÉE

En passant rue Souveraine, petite ruelle discrète qui donne sur la Chaussée d'Ixelles, je remarque cette porte d'immeuble, qui, de loin, n'a l'air de rien. Et pourtant.


En partie haute, un arc et des flèches montent la garde. 


D'ailleurs toute la porte est protégée par une grille de flèches, en croisillons. 


Au croisement des flèches, de bien étranges personnages, aux yeux en amande, fixent le passant. 


Deux femmes. Qui sont-elles ? Je l'ignore. L'une a l'air d'être africaine. 


L'autre porte une couronne en feuilles. Celle-ci ne m'est pas totalement inconnue. 


J'ai en effet la même, chez moi, achetée aux puces il y a un an. C'est un petit objet en métal, lourd comme du bronze, de 15 cm de haut.


Rue Souveraine 8, Ixelles
Années 50
Architecte / artiste : inconnus






mardi 7 juillet 2020

LE LEGO DE PAUL-AMAURY

Vingt ans après sa fameuse Maison de Verre, Paul-Amaury Michel double la mise en plein centre de Bruxelles avec cet immeuble collectif qui a tout du jeu de construction : structure apparente, panneaux de façade modulaires, jeu de couleurs primaires. Á mi-parcours entre la rue Antoine Dansaert et les Halles Saint-Géry, voilà un petit building qui a de l'allure et constitue un repère au croisement des rues du Pont de la Carpe et Van Artevelde. Mais aujourd'hui (2020) il aurait bien besoin d'un sérieux coup d'éponge, voire d'un lifting.

Architecte : Paul-Amaury Michel
Année : 1955
Rue du Pont de la Carpe 16 / Rue Van Artevelde 2-4 - 1000 Bruxelles















lundi 29 juin 2020

LA MAISON DE PAUL-AMAURY

Construire sa propre maison à 23 ans, c'est rare. Qu'elle soit un chef-d'œuvre, c'est un exploit, voire un miracle. C'est pourtant ce qui est arrivé à Paul-Amaury Michel, architecte, en 1935. Dans cette Maison de Verre, inspirée par Le Corbusier, Mallet-Stevens et Pierre Chareau, on retrouve quatre des cinq points de l'architecture moderne, théorisés par Corbu : fenêtres en longueur, toiture terrasse, plan libre, façade libre. Seuls manquent les pilotis, dont Paul-Amaury ne garde qu'un exemplaire, à gauche de l'entrée. La façade arrière, qu'on ne voit pas, est un mur de pavés de verre, reprenant le principe inventé par Pierre Chareau. Toute blanche, toute géométrique, cette villa conceptuelle contraste et s'accorde parfaitement avec ses voisines, pittoresque à gauche, kitsch fifties à droite.

Architecte : Paul-Amaury Michel
Année : 1935
Rue Lejeune, 69, Uccle














jeudi 25 juin 2020

LES VITRAUX DE L'ACADÉMIE

En remontant la rue des Bogards pour aller, par exemple, se faire soigner à l'hosto César de Paepe, le passant attentif longe sur sa droite, juste en face du superbe dessin de Dupuy-Berberian, une série de vitraux modernes abstraits en verre et béton. C'est l'Académie de la rue du Midi, et ces vitraux ont été réalisés au début des années 70 par José Crunelle, artiste multipistes, peintre graveur, décorateur, illustrateur, etc.

Rue des Bogards, 1000 Bruxelles
Artiste : José Crunelle (1924-2012)
Années : 1973-1974
Photos : Marc Crunelle





mardi 23 juin 2020

VITRAUX & OISEAUX

Quelques très beaux vitraux bruxellois, extraits de la collection personnelle de 350 photos réunies par Marc Crunelle, architecte et ex-professeur à la faculté d'architecture de l'ULB, que je remercie au passage.
Thème : le paon. Epoque : Art nouveau.

Avenue Princesse Elisabeth


Rue d'Albanie


 Avenue Albert




Rue Ducpétiaux


Rue Emile Bouillot


Rue de la Linière



Avenue Louis Bertrand


Rue Rogier


Rue de Savoie


Avenue Wielemans Ceuppens